Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Mobilité / Plan Communal de Mobilité (PCM)
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Plan communal de mobilité ( PCM )

Le PCM, c’est quoi ?

La mobilité est une nécessité quotidienne pour tous : de l’école au bureau en passant par les commerces ou les loisirs, tous les usagers de la commune se déplacent. Le PCM prend en compte l’ensemble des déplacements, pour proposer des mesures concrètes permettant d'améliorer la mobilité de tous. Le PCM trace donc les lignes d'action et les priorités pour les 10-15 années à venir, en intégrant les aspects de mobilité, d'aménagement du territoire et de qualité de l'environnement.

Les 2 principaux enjeux à Messancy

  • Améliorer la sécurité routière

Dans le but de répondre aux objectifs de réduction des accidents sur les routes, l’amélioration de la sécurité constitue une priorité pouvant être qualifiée de transversale car elle concerne tous les modes de transports. Pour y contribuer (et favoriser le développement de la marche et du vélo – voir enjeu n°2), le PCM propose d’instaurer le concept de village 30 dans le centre de Messancy mais également dans les cœurs de village plus ruraux pour lesquels la configuration s’y prête. Par ailleurs, il propose également de marquer de manière plus franche les entrées de villages dans le but de faire ralentir les véhicules en agglomération. Plusieurs espaces publics (centre de Messancy, rue d’Arlon / Grand rue, traversée d’Habergy et abords de l’Institut Cardijn-Lorraine) font l’objet d’esquisses d’aménagement visant à requalifier les espaces et à sécuriser les déplacements.

  • Développer la marche et le vélo

En réponse aux enjeux climatiques et environnementaux auxquels elle doit répondre, la Région wallonne impose deux visions pour les PCM. Tout d'abord, le principe « STOP » imposant aux politiques de mobilité de prêter d'abord attention aux piétons (Stappers), ensuite aux cyclistes (Trappers), puis aux transports publics (Openbaar vervoer) et finalement aux voitures individuelles et aux camions (Privé-vervoer). Puis la « Vision FAST 2030 » ; une approche très volontariste visant à accroître les déplacements à pied, à vélo et en transports en commun, ainsi qu'en covoiturage, afin de réduire de 20 à 25 % les trajets en voiture individuelle.

Outre le concept de village 30 et les diverses esquisses d’aménagement visant à améliorer la sécurité, le PCM propose une modification de la circulation dans le centre de Messancy en mettant la majorité des voiries à sens unique (à l’exception de la rue du Castel, de la rue de la Gare et de la rue de la Station). Ce choix permet de récupérer de l’espace pour aménager des trottoirs de qualité pour le piétons, tout en préservant l’offre en stationnement en voirie. Par ailleurs, le PCM préconise de réaménager les abords de l’Institut Cardijn Lorraine ainsi que sa liaison vers les arrêts de bus de la N81 et le site du Cora. Enfin, le PCM identifie un réseau cyclable couvrant l’ensemble du territoire communal et reliant les villages et les pôles d’intérêt. Des niveaux d’intervention visant à sécuriser les itinéraires identifiés sont définis pour chacune des liaisons.

Où en est-on ?

Le diagnostic de la situation actuelle et la définition des objectifs et des enjeux ont été présentés au Conseil communal du 11 février 2019. Sur cette base, des propositions concrètes ont été établies, avec des précisions apportées pour chacun des modes de transports : marche à pied, vélo, transports en commun, voitures et poids lourds. Les propositions ont été concertées avec la Région, le Collège et les Services techniques communaux.

Le Bourgmestre, M. Roger Kirsch, l’Echevin de la mobilité, M. Jean-Raymond Lichtfus et la Commune de Messancy invitent la population à une présentation commentée des propositions du Plan Communal de Mobilité.

Vu le contexte sanitaire actuel, la présentation qui devait être prévue en séance publique a été remplacée par une présentation Power Point commentée sous la forme d’une vidéo disponible en cliquant sur l'image ci-dessous.


 

Où et quand exprimer son avis ?

Vous pourrez exprimer votre avis durant une enquête publique, qui se déroulera du 30/10/20 au 14/12/20 inclus. Le projet de rapport du PCM sera consultable auprès du Service Urbanisme (coordonnées ci-dessous).

Vous êtes invités à communiquer vos remarques durant la période d'enquête par courrier au Service Urbanisme – 6780 Messancy, Grand-rue n° 100.

Sur base de vos remarques et suggestions, les adaptations pertinentes seront apportées à l'étude, puis le PCM sera validé et sa mise en œuvre initiée.

 

Agent traitant